Voici mon retour d’expérience sur l’interview de Robert Carrière (projet P01).

Sommaire

Naissance de l’idée

Prise de contact

Préparation de l’interview

L’interview

Le montage vidéo

Validation du contenu

Diffusion du contenu

Conclusion personnelle

Naissance de l’idée

J’ai toujours eu envie d’en apprendre davantage sur la résistance française durant la Seconde Guerre mondiale.

En parcourant le site internet du musée de la résistance de Toulouse, j’ai découvert que des témoignages de résistants étaient organisés au musée. J’ai appris, à ce moment, que M. Robert Carrière intervenait au musée.

J’ai décidé de le contacter directement afin de lui demander si l’on pouvait se rencontrer. Mon souhait était de recueillir son témoignage pour le partager sur internet.

Prise de contact

J’ai écrit une lettre à Robert CARRIÈRE dans laquelle je lui présentais mon projet. J’ai porté la lettre aux membres du musée de la résistance de Toulouse dans l’espoir qu’ils la transmettent à Robert.

J’ai eu de la chance, car 3 semaines après, j’ai reçu une réponse positive de Robert Carrière. Il m’indiquait qu’il acceptait de me rencontrer chez lui.

Je lui ai écrit une lettre de remerciement et nous avons planifié une date pour l’interview.

Préparation de l’interview

 Se former

Étant novice dans la façon de réaliser une interview, je me suis renseigné sur le matériel et la méthode pour filmer l’échange.

Les chaines YouTube et le blog suivants m’ont beaucoup aidé :

Je me suis formé environ 2h en visionnant des vidéos et en lisant des articles.

Acquérir du matériel

J’ai choisi d’enregistrer l’interview sur mon smartphone (Apple iPhone SE – lien affilié). J’ai acheté et téléchargé l’application FiLMic Pro* en suivant les recommandations du site videonline. *(disponible dans l’Apple Store à un prix de 10€)

J’ai également investi 90€ dans du matériel pour faciliter la prise de vue et de son (liens affiliés)

S’entrainer

Pour ne pas faire perdre de temps à Robert Carrière le jour de l’entretien, je me suis entraîné à manipuler le matériel.

J’ai testé l’application pour découvrir et prendre en main les différentes fonctionnalités. Je me suis aussi entrainé à mettre en place le matériel de tournage et à réaliser les différents branchements.

Préparer une feuille de route

J’ai noté sur un papier toutes ces questions que je voulais poser à Robert ainsi que le déroulé de l’entretien. Je voulais tout avoir sous les yeux  pour ne rien oublier le jour J. La préparation de la feuille de route m’a pris 30 minutes.

L’interview le jour J

Présentation

J’ai commencé l’entretien en remerciant Robert d’avoir répondu favorablement à ma demande et de m’avoir invité chez lui.

Je me suis ensuite présenté et j’ai expliqué, une nouvelle fois, la raison de ma venue, mon objectif et le déroulement de l’entretien. Je lui ai demandé s’il était toujours d’accord pour que je le filme et que j’utilise l’enregistrement. Il a accepté.

Avant de commencer, Robert m’a donné son livre : De la Mort à la vie

Mise en place du matériel

Une fois les présentations faites, j’ai mis en place le matériel. J’ai effectué les branchements en suivi ma feuille de route. J’ai vérifié mon installation en faisant un test d’enregistrement.

À cette étape j’aurais pu améliorer au moins deux choses. Premièrement, je n’aurais pas dû réaliser qu’un seul cadrage pour la totalité de l’enregistrement. L’alternance  de différents angles de vue  m’aurait permis de dynamiser le rendu final de la vidéo. Deuxièmement, j’aurais dû être plus attentif à la luminosité de la pièce. L’éclairage de la pièce n’est pas uniforme. Il change à de nombreuses reprises au cours de l’interview.

L’interview en deux parties

La première partie de l’interview a duré une heure et s’est déroulée sans aucun problème.

Avec du recul, j’ai pris un gros risque en filmant d’une traite l’échange. S’il y avait eu un problème technique et si mon enregistrement était inutilisable, j’aurais perdu la totalité de l’échange. Il est donc primordial de découper l’échange en plusieurs enregistrements.

Après une petite pause, nous avons commencé la seconde partie de l’interview. Nous avons échangé sur différents sujets durant une heure. Une fois de plus, j’ai fait l’erreur de réaliser qu’un seul enregistrement.

Conclusion et remerciements

Une fois l’interview terminée, j’ai remercié une nouvelle fois Robert pour son invitation et le temps qu’il m’a accordé. Je lui ai proposé de revenir lui montrer mon travail pour qu’il me donne son avis et que je puisse modifier le contenu s’il ne s’avérait pas fidèle à ses attentes.

Le montage vidéo

 Visionner des enregistrements

La première étape était de visionner l’intégralité des 2 enregistrements. J’ai identifié les messages et les passages importants du récit. J’ai ensuite construit la trame de ma vidéo. Cette étape m’a pris 2h30 environ.

Réaliser le montage

J’utilise de logiciel Sony Vegas Pro 12 . Le processus de montage a été le suivant

  1. Réécouter le passage, segmenter les idées et supprimer les passages inutiles (2h)
  2. Assembler les segments de façon à avoir un récit cohérent et dynamique (8h)
  3. Ajouter  les illustrations, le son, les effets, les textes … (8h)
  4. Corriger les erreurs de montage (2h)

Validation du contenu

Au bout de 2 semaines de montage, lorsque j’étais sur le point de terminer la vidéo, j’ai contacté Robert par téléphone pour lui proposer de lui montrer mon travail. Je souhaitais recueillir ses commentaires afin de m’assurer que la vidéo était fidèle à son récit et ses attentes.

Nous avons visionné la vidéo et Robert et sa femme m’ont fait part de leurs remarques. Les quelques modifications portaient principalement sur les illustrations qui n’étaient pas fidèles à la réalité. En tout cas, ils étaient plutôt satisfaits de mon travail.

Je leur ai demandé une dernière fois s’ils étaient d’accord pour que je diffuse le contenu sur internet. Ils étaient ravis et ils ont accepté ma proposition.

Le lendemain, pendant une heure, j’ai apporté les dernières modifications en suivant les recommandations de Robert et de sa femme.

Diffusion du contenu

Le téléchargement de la vidéo, la mise en place des liens, le paramétrage des éléments de diffusion, et la rédaction de la description des vidéos m’ont demandé une heure environ.

La rédaction de ce compte rendu m’a demandé une dizaine d’heures de travail. Une fois mon rapport terminé, je l’ai mis en ligne sur mon site internet ainsi que le livre de Robert Carrière. La mise en forme des pages et des articles m’a pris 2h.

Conclusion personnelle

Je suis fier d’avoir pu mener à bien ce projet et de contribuer à ma manière au devoir de mémoire. Je ne m’attendais pas à ce que le projet représente une si grosse charge de travail (environ 60h). Quoi qu’il en soit, je suis heureux d’avoir pu développer mes connaissances et mes compétences (sur la seconde guerre mondiale, sur le montage vidéo, sur la réalisation d’une interview …).

J’aimerais remercier Robert CARRIÈRE pour son accueil, pour le temps qu’il m’a consacré et pour les riches enseignements qu’il m’a transmis. Je trouve qu’il illustre parfaitement les mots Courage, Amitié et Patrie. Je suis honoré de l’avoir rencontré et j’espère le revoir bientôt.

J’espère  aussi que mon travail vous aura plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez m’écrire via les commentaires des vidéos, les messages privés des réseaux sociaux ou même directement par mail. Je serais ravi de vous lire, même les critiques (si elles sont constructives).

Je vous invite à vous abonner à ma chaîne YouTube et à ma Newsletter si vous souhaitez être informé lorsque de nouvelles productions paraitront.

A très vite,

 

Signé : Mister Fanjo


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *