Olivier Roland est un infopreneur. Il a bâti un business sur le web qui lui permet de voyager 6 mois par an. Son livre, Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études(lien affilié Amazon), est une mine d’or pour ceux qu’il appelle les rebelles intelligents. Les rebelles intelligents sont les personnes qui envisagent de réussir en dehors du système en créant, par exemple, une entreprise au service de leur vie. Dans son ouvrage, il explique les dérives du système éducatif français et les façons de les déjouer. Puis, il partage ses conseils pour créer un business sur le web, à temps partiel et en minimisant les risques.

Ma synthèse se découpe en 3 parties :

  • 3 principes incontournables pour réussir
  • Certaines techniques pour s’auto-éduquer
  • Des conseils et des astuces pour créer intelligemment son propre business

Vidéos

Fiches

Résumé

3 PRINCIPES INCONTOURNABLES POUR RÉUSSIR

Être un bon sceptique

L’auteur entend par là qu’il faut tester soi-même les choses avant de les juger. Par exemple si l’un vante les mérites d’une méthode miracle, le rebelle intelligent va chercher à vérifier par lui-même si la méthode fonctionne.

Utiliser les meilleures méthodes

Dans tous les domaines, il existe des méthodes meilleures que les autres. Par exemple dans la discipline du saut en hauteur, la technique du saut dorsal donne de meilleurs résultats, dans le monde professionnel, un mail est souvent plus efficace qu’un courrier papier… Bref, dans tous les domaines, il existe des méthodes et des outils plus performants que les autres. Un rebelle intelligent doit être capable de les détecter et de les utiliser.

S’appuyer sur le principe de Pareto (= loi 20/80)

20% des pays du monde se partagent 80% des richesses, 20% des clients représentent 80% du chiffre d’affaires, 20% d’effort produit 80% de résultat. Un rebelle intelligent essayera de tirer profit de cette loi en cherchant à faire un minimum d’effort pour un maximum de résultat.

S’AUTO-ÉDUQUER TOUT AU LONG DE SA VIE

Comprendre les limites du système éducatif français

Selon Olivier Roland, le système éducatif français ne nous apprend pas certaines des compétences indispensables pour réussir dans la société actuelle. Par exemple, il ne nous enseigne pas :

  • La gestion des finances personnelles
  • la capacité de réellement développer des projets
  • La capacité de s’éduquer tout au long de sa vie
  • La capacité à communiquer efficacement

La principale raison est que le système éducatif a été conçu pour former des ouvriers agricoles et des industriels dociles. Pour citer l’auteur : « L’école ne veut pas de créatifs, d’entrepreneurs et de gens qui savent gérer leur budget et investir. L’école veut, encore aujourd’hui, des employés dociles qui seront passionnés par l’idée de faire une carrière brillante, en leur donnant un savoir toujours considéré comme sacré et rare. »

De son côté, Olivier Roland considère que l’esprit critique, l’indépendance, la créativité, le fait de savoir définir des objectifs et de mettre en place des actions pour les atteindre sont les compétences qui permettent d’accéder au succès. Il ajoute même que ceux qui ne savent pas apprendre tout au long de leur vie, ne parlent pas l’anglais et ne maîtrisent pas les bases de l’informatique seront les « nouveaux analphabètes » de demain.

Pour pallier aux limites du système éducatif, l’auteur propose des actions 20/80 pour s’auto-éduquer tout au long de sa vie. Dans son livre, Olivier Roland développe 3 pistes :

Développer son QI

Voici un condensé des actions concrètes qu’il propose :

  • Entreprendre une diète médiatique afin de gagner du temps et ne pas gaver son cerveau de mauvaise graisse.
  • Méditer pour développer sa volonté et sa concentration.
  • Faire du sport et dormir suffisamment pour augmenter son énergie.
  • Utiliser la « gamification » et des méthodes de mémorisation (comme la méthode des histoires ou celle des lieux) pour apprendre efficacement.
  • Utiliser le “dual’n’back” pour booster son intelligence.

Olivier Roland considère que quelques minutes par jour suffisent à développer grandement ses capacités. Il conseille  notamment de :

    • Faire 7 minutes de sport par jour en suivant le 7 minutes workout
    • Effectuer une séance de méditation de 5min tous les jours
    • Faire 10min d’exercices cérébraux par jour sur une application comme Lumosity

Selon lui, ces actions 20/80 permettent de tirer un maximum de bénéfice en un minimum de temps.

Booster sa volonté

Pour l’auteur, la volonté et le contrôle de soi sont des aptitudes qui mènent au succès. La volonté est notre capacité de nous fixer des objectifs et de nous y tenir. Elle est comme un muscle. Elle peut se fatiguer et on peut l’entrainer. Les conseils d’Olivier Roland pour booster sa volonté sont :

    • Mettre en place un environnement sans tentation
    • S’entrainer à résister. Un des exercices qu’il propose est de mettre une gourmandise en évidence sur une table et de se fixer vous l’objectif de ne pas la manger pendant un certain temps (une semaine par exemple).
    • Trouver un partenaire avec le même objectif, pour se motiver mutuellement.
    • Demander l’aide d’un professeur, d’un coach ou d’un mentor.
    • Mettre en place des habitudes et des rituels. Pour reprendre une citation de Stephen Covey, l’auteur du livre Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent (lien affilié) : « Notre caractère est fait d’habitude : qui sème une pensée récolte une action ; qui sème une action récolte une habitude ; qui sème une habitude récolte un caractère ; qui sème un caractère récolte un destin. » (“Sow a thought, reap an action; sow an action, reap a habit; sow a habit, reap a character; sow a character, reap a destiny.”). Pour mettre en place une habitude, il existe, par exemple, le test des 30 jours qui a été popularisé par Steve Pavlina. Cela consiste à réaliser une action précise pendant 1 mois sans faire d’écart. Par exemple faire le 7 minutes workout tous les jours. Au bout de 30 jours, il faut choisir entre conserver l’habitude ou tout simplement l’abandonner si elle s’avère inefficace.
    • Mettre en place un système de productivité, car en étant plus efficace, on épuise moins vite sa réserve de volonté. Mettre en place un système de productivité consiste à :
        • Noter sur une liste les idées et les tâches que l’on souhaite accomplir.
        • Définir des objectifs SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, limité dans le temps).

        • Se fixer tous les matins, 1 à 3 Tâches importantes à réaliser dans la journée. L’idéal est de commencer sa journée en réalisant la tâche la plus importante
        • Se concentrer uniquement sur la tâche à accomplir (pas d’interruption et pas de multitâche)

À ce propos, Olivier Roland précise qu’il n’y a que 5 manières de gérer une tâche :

  • La supprimer
  • La faire
  • La déléguer
  • La classer
  • La planifier

Apprendre à apprendre

Voici une liste d’actions qui, selon Olivier Roland, permettent d’apprendre efficacement :

    • Prendre 30s pour noter l’essentiel après avoir terminé un cours, une conférence, une vidéo ou un livre.
    • Essayer de privilégier une pratique modérée, mais régulière plutôt qu’intense, mais inégale. Mieux vaut 5 minutes par jour qu’une heure une fois par semaine.
    • Enseigner ou tenir un blog. En effet, le fait de transmettre impose à l’enseignant de maitriser les notions qu’il partage.
    • Apprendre en faisant. Pour cela, l’auteur propose de se lancer dans un projet en rapport avec le sujet pour lequel on souhaite monter en compétence.
    • Lire. Pour reprendre une citation de Jim Rohn (conférencier et auteur) : « les gens qui réussissent ont des bibliothèques, les autres ont de grands écrans de télévision »(« Successful people have libraries. The rest have bigscreenTVs)
    • Participer à des formations (formations professionnelles, cours du soir au CNAM, formation en ligne -> les MOOC…)
    • Discuter avec les autres et notamment ceux qui sont plus expérimentés.

CRÉER SON ENTREPRISE ET DEVENIR LIBRE

Olivier Roland commence par casser le mythe de la faillite. Il explique que, sur les 5 premières années d’activité, seuls 15% des créations d’entreprises se terminent réellement sur une faillite. Sur ces 15% d’échecs, les créateurs contractent une dette moyenne de 10 000€ euros. En comparaison du coût d’un MBA ou d’une formation bac+5, ce montant reste dérisoire.

La création d’entreprises est une expérience extrêmement bénéfique

L’entrepreneuriat apporte de nombreux avantages par rapport au salariat. Par exemple :

  • L’entrepreneur construit quelque chose qui lui appartient
  • L’entrepreneur travaille pour ses propres projets plutôt que sur les projets d’un autre
  • L’entrepreneur a la possibilité de dissocier son temps de travail de ses revenus)

À ce propos, l’auteur est un fervent défenseur du fait que l’argent est uniquement outil et non un but. Il conseille de ne pas échanger son temps contre de l’argent. Au contraire, il recommande d’utiliser son argent pour se libérer du temps et s’offrir des expériences.

 

Réfléchir à l’objectif que l’on veut poursuivre à travers son entreprise

Olivier Roland défend la philosophie que tout créateur devrait envisager de créer une entreprise « qualité de vie », autrement dit une entreprise au service de sa vie.

Dans son livre, il propose une analyse de plusieurs créations d’entreprises à succès tels que McDonald, Amazon, YouTube… ainsi que des retours d’expérience d’entrepreneur qui ont réussi à bâtir une entreprise « qualité de vie ». Honnêtement, j’ai trouvé ces exemples pertinents et très enrichissants. On peut d’ailleurs s’en inspirer pour en tirer de multiples enseignements.

S’inspirer des success-stories

Voici un condensé des principes sur lesquels s’appuient les entrepreneurs à succès :

  • Utiliser des méthodes à l’efficacité prouvée
  • Automatiser efficacement leurs business en documentant et en mettant en place des procédures
  • Fonctionner en mode startup
  • Avoir une grande vision
  • Être rationnel (s’appuyer sur la science, les études de marché…)
  • Être créatif
  • Porter une grande attention à la qualité,
  • persévérer, faire preuve de volonté et rester motivé

Olivier Roland insiste aussi sur une chose évidente, mais capitale : pour réussir dans la création de son business : il faut se lancer !

Démarrer en étant imparfait

Les principes à avoir en tête pour démarrer intelligemment sont :

  • Se concentrer sur son cercle d’influence, c’est-à-dire d’agir uniquement si l’on a un impact
  • Prendre des risques mesurés, c’est ce que permet la méthode du lean startup
  • Faire preuve d’introspection et de chercher à s’améliorer continuellement en se posant des questions comme : pourquoi fais-je cela ? Est-ce vraiment nécessaire ? Est-ce que mon projet est en corrélation avec mes objectifs ? Est-ce que cela fait partie des 20 % d’actions qui amènent 80 % de résultats ? …
  • En cas de difficulté, persévérer en gardant le même objectif, mais en changeant la méthode.

Trouver l’idée de son entreprise

L’idéal est de créer un business

  • Qui nous passionne (Passion)
  • Pour lequel on a des compétences (Expertise)
  • Et pour lequel il y a un marché et donc des clients (marché)

Pour trouver l’idée de son business, l’auteur propose d’explorer plusieurs pistes :

  • Exploiter des idées qui existent déjà avec les franchises
  • Adapter un business local au niveau national
  • Voyager dans le temps : l’auteur entend par là qu’il faut :
    • Aller aux USA pour avoir un aperçu du futur et implanter dans son pays ce qui n’existe pas encore
    • Aller dans les pays sous-développés ou en voie de développement pour implanter chez eux ce qui fonctionne déjà dans son propre pays.
  • Être à l’écoute des gens pour identifier leurs problèmes et proposer un produit qui les résout.

Se baser sur une approche ‘leanstartup’

La méthode lean startup consiste à prouver la viabilité du business en confrontant, le plus rapidement possible, le produit à la réalité du terrain.

L’approche du Lean Startup peut se découper  en 4 étapes

  • Définir l’hypothèse et l’offre (identifier un besoin et l’idée du produit qui y répond)
  • Faire une enquête sur le terrain (pour vérifier s’il y a un marché)
  • Créer le produit avec les principales fonctionnalités
  • Faire tester le produit, et l’améliorer par itération grâce au retour des premiers clients. L’objectif est d’aboutir à un résultat final qui tient compte de la réalité du terrain

Olivier Roland partage différents outils 20/80 pour aider le créateur dans cette voie. Petite précision, étant un web-entrepreneur, ses conseils s’orientent naturellement vers la création de business en ligne.

L’auteur recommande :

  • Utiliser Amazon et Google pour se faire une première idée de la réalité du marché
    • Regarder les produits concurrents et leurs avis sur Amazon ou avec les comparateurs de prix
    • Utiliser le générateur de mots-clés de Google pour cibler les éléments les plus recherchés par les internautes
    • Parcourir les forums de discussions pour identifier les besoins…
  • Réaliser un sondage afin d’identifier le profil type ou de recueillir les premiers avis des clients
  • Effectuer des tests A/B ou « split test » pour identifier ce qui marche le mieux
  • Mettre en place un système de précommande ou utiliser le crowfunding pour financer son projet
  • Utiliser des webinaires (conférences en ligne) pour promouvoir son produit

Vendre efficacement avec le marketing

L’auteur présente d’abord les mécanismes universels de l’influence. Pour plus d’information sur le sujet je vous recommande la lecture du livre Influence et Manipulation de Robert Cialdini

Olivier Roland partage ensuite des astuces marketing qui s’appuient sur ces mécanismes universels de l’influence.

Selon lui, il y a 3 piliers pour vendre sur le Web :

  • Le trafic
  • L’autorité
  • La relation de confiance
Astuces pour le pilier « Trafic »
  • Créer le meilleur contenu possible et le promouvoir
  • Ne pas rester dans son coin et essayer de se faire connaitre (grâce au bouche-à-oreille, la publicité, discussion sur les forums …)
  • Travailler sur le référencement web (SEO)
Astuces pour le pilier « Autorité »
  • Créer du contenu de qualité
  • Montrer ses résultats
  • Utiliser la preuve sociale
  • S’entourer des experts ou des stars de son marché
Astuces pour le pilier « Relation de Confiance »
  • Raconter qui il est
  • Utiliser un ton personnel
  • Interagir avec son audience et apprendre à les connaître
  • Privilégier le format vidéo

Il faut chercher à créer un maximum de proximité avec son audience et ses clients.

Pour finir sur l’aspect marketing, l’auteur rappelle qu’il n’y a que 3 manières concrètes de développer ses ventes :

  • Augmenter le nombre de clients.
  • Augmenter le panier d’achats moyen des clients.
  • Augmenter le nombre de fois où les clients reviennent et achètent à nouveau.

 

Démultiplier son efficacité

Démultiplier l’efficacité de son entreprise consiste à améliorer les systèmes qui la composent. Pour ce faire, il y a 2 grands moyens :

  • Standardiser
  • Déléguer/externaliser
Standardiser

Standardiser consiste à définir les procédures et documenter les process. Standardiser permet, entre autres :

  • Établir une base pour la communication et le travail collaboratif.
  • Compenser le manque de mémoire.
  • Gagner un temps lors de la formation de nouveaux collaborateurs.
  • Définir précisément les tâches

Pour réaliser des procédures efficacement, Olivier Roland recommande de les faire en vidéo ou de les faire faire par ses prestataires et employés.

Externaliser

Pour externaliser simplement et à bas coût, l’auteur recommande d’utiliser les sites d’outsourcing (sites de prestation) comme par exemple Fiverr.

Les domaines qui peuvent être externalisés facilement sont :

  • La comptabilité
  • Le design de l’entreprise
  • Diverses tâches telles que
    • Gestion des commentaires client
    • Gestion des fichiers et archives
    • Gestion des e-mails
    • Gestion des appels téléphoniques
    • Gestion partielle ou totale du SAV

L’objectif est d’automatiser les tâches que l’on ne souhaite pas accomplir et de se concentrer sur celles qui nous passionnent et pour lesquelles on a une réelle valeur ajoutée.

_______________

La philosophie d’un rebelle intelligent est de construire une entreprise au service de sa vie.

_______________

Lien affilié Amazon : Tout le monde mérite d’être riche – Olivier Roland

_______________

Retour sur la page du projet P04 – Résumés de livre

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *