Expériences sociales dans l’enseignement

   

Découvrons dans cet épisode trois expériences sociales dans l’enseignement en lien avec le comportement des professeurs. C’est parti !

Vidéo

Podcast

L’expérience de la troisième vague

En 1967, le professeur Ron Jones transforme les étudiants de sa classe de lycée en tirant nazis.

L’expérience vise à enseigner aux lycéens les dangers du fascisme et de la soumission à l’autorité. Pour ce faire, l’enseignant instaure progressivement une série de règles strictes et crée un fort sentiment d’unité et de communauté dans sa classe. Par exemple, les étudiants doivent saluer d’un geste nazi, porter un brassard symbolique ou dénoncer les individus du groupe qui ne suivent pas les règles. L’expérience prend fin au bout d’une semaine une fois que le professeur finit par présenter aux élèves les horreurs de l’Holocauste et les dangers de la soumission aveugle à l’autorité.

En tout cas, les résultats montrent la facilité avec laquelle les individus peuvent être manipulés par une autorité charismatique. L’expérience est devenue un cas d’étude classique en psychologie sociale. Des comptes rendus détaillés de l’expérience sont publiés dans des articles, des livres et des films paraissent sur le sujet.

Quelques sources : 

  • Livre :  « The Wave » (La Vague en français), publié en 1981 par Todd Strasser. Voici le lien vers le livre sur Amazon : https://www.amazon.fr/Vague-Todd-Strasser/dp/2266200336
  • Film : Die Welle (La Vague en français) de 2008
  • Documentaire intitulé « The Lesson of the Third Wave » parut sur la chaine américaine PBS : https://www.pbs.org/video/frontline-lesson-of-the-third-wave/

L’expérience de Jane Elliott 

En 1968, l’enseignante américaine Jane Elliott mène une expérience sociale avec ses elèves pour enseigner la discrimination raciale. Elle divise les enfants de sa classe en deux groupes en fonction de la couleur de leurs yeux. 

Le premier jour, les individus aux yeux bleus sont considérés comme “supérieurs” et bénéficient de privilèges. Les autres élèves sont traités de manière injuste et reçoivent des remarques désobligeantes. Le deuxième jour, l’enseignante inverse les rôles. Les enfants aux yeux marrons sont désignés comme plus intelligents et ceux qui ont les yeux bleus sont discriminés.

Dans les deux scénarios, les élèves favorisés adoptent un comportement arrogant et dominateur envers les autres. A l’opposé, les individus défavorisés développent une faible estime d’eux-même. On observe aussi que les sujets des deux groupes tendent à se séparer, s’ignorer ou se battre.

L’expérience est filmée et suscite beaucoup d’attention et de débats. Son caractère traumatisant pour les enfants et son manque de rigueur scientifique (petite taille de l’échantillon et absence de groupe témoin) sont critiqués. Toutefois, l’expérience de Jane Elliott met clairement en évidence la manière dont la discrimination affecte le comportement des enfants, leur estime de soi et leur performance scolaire.

La vidéo originale de l’expérience de Jane Elliott est disponible sur Internet car largement diffusée : 

Source de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=1mcCLm_LwpE

L’effet Pygmalion

En 1968, une étude démontre l’influence de l’attitude des enseignants sur le comportement et la performance de leurs étudiants. Les expérimentateurs suivent un groupe de professeurs sur plusieurs mois. En début d’année, ils expliquent à une partie des enseignants que certains de leurs élèves ont un potentiel académique exceptionnel (sans que cela soit confirmé par des tests ou des preuves objectives). Étonnamment, les sujets identifiés comme ayant un fort potentiel montrent une amélioration significative de leur performance scolaire au cours de l’année. En fait, les attentes positives des enseignants influencent la manière dont ils traitent et interagissent avec les étudiants, ce qui, in fine, influence la performance des ces derniers. On peut noter que l’effet Pygmalion s’applique à d’autres contextes, tels que le lieu de travail ou les relations interpersonnelles.

Wikipedia – L’effet Pygmalion : https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Pygmalion

Les enseignements

En fin de compte, ces expériences sociales dans l’enseignement illustrent l’influence des attentes et des stéréotypes sur le comportement, la performance et la confiance en soi des élèves.  

  • Dans l’expérience de la troisième vague, les étudiants agissent conformément et aveuglément aux exigences de leur professeur
  • Dans l’expérience sur l’effet Pygmalion, les enfants s’améliorent grâce aux attentes élevées de leurs instituteurs. 
  • Dans l’expérience de Jane Elliott, le comportement de l’enseignante affecte les agissements de ses élèves

Conclusion

Les résultats de ces expériences sociales dans l’enseignement illustrent la citation de l’écrivain Goethe : ”Si nous traitons les gens comme s’ils étaient ce qu’ils pourraient être, nous les aidons à devenir ce qu’ils sont capables d’être. » Sur le même sujet et pour aller plus loin, je vous recommande de découvrir l’histoire inspirante de l’aigle dans le poulailler .

Ressources

  • Livre :  « The Wave » (La Vague en français), publié en 1981 par Todd Strasser. Voici le lien vers le livre sur Amazon : https://www.amazon.fr/Vague-Todd-Strasser/dp/2266200336
  • Film : Die Welle (La Vague en français) de 2008
  • Documentaire intitulé « The Lesson of the Third Wave » parut sur la chaine américaine PBS : https://www.pbs.org/video/frontline-lesson-of-the-third-wave/
  • Vidéo de l’expérience de Jane Elliott : https://www.youtube.com/watch?v=1mcCLm_LwpE
  • Wikipedia – L’effet Pygmalion : https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Pygmalion

__________________________

Retourner à la page d’accueil du projet P07

__________________________

 

Merci de partager le contenu, si vous l'avez apprécié :)

Laisser un commentaire