Les Temps modernes / Projet P02 – La frise historique

Découvrons le résumé de l’époque : les temps modernes. C’est parti !

_____________________

ATTENTION : Ce contenu a été mise à jour.

Pour consulter le nouvel épisode rendez-vous ici –> Histoire – Résumé : Les Temps Modernes

_____________________

Frise synthétique

Vidéo sur les Temps modernes

Les temps modernes

Les temps modernes commencent à la fin du 15e siècle et se terminent à la fin du 18e siècle lors de la Révolution française de 1789. La période se caractérise par 2 époques :

La renaissance (fin du 15e siècle jusqu’à la fin du 16e siècle)

La Renaissance est un courant artistique et intellectuel. Elle est associée aux grandes découvertes et inventions, mais également à la redécouverte et à l’appropriation de la culture antique. C’est une période de transition entre l’époque du système féodal et celle de l’absolutisme. La Renaissance commence en Italie à la fin du XVe siècle et gagne l’ensemble des pays d’Europe.

L’essor de l’exploration maritime

Entre la fin du 15e siècle et le milieu du 16e, l’exploration maritime est en plein essor.

  • En 1492, Christophe Colomb découvre l’Amérique
  • En 1497, Vasco de Gama découvre les Indes.
  • En 1521, Magellan termine son tour du monde à la voile

Les avancées scientifiques

Le 16e siècle est ponctué de nombreuses avancées scientifiques.

  • La cartographie et la représentation géographique se développent.
  • Galilée mène de grands travaux sur l’astronomie
  • En 1543, Copernic démontre que la Terre est ronde.

Plus tard, en 1690, Denis Papin invente la machine à vapeur qui sera améliorée par James Watt en 1763.

La renaissance artistique et littéraire

Durant la Renaissance, il y a aussi un renouveau artistique qui s’inspire de la culture antique. L’œuvre « David » de Michel Ange en est le parfait exemple. Michel Ange est également connu pour la fresque de la chapelle Sixtine à Rome qu’il réalise au début du 16e siècle.

David, Michel Ange (1501-1504)

La création d’Adam, Michel Ange (1508-1512)

Dans le domaine de la peinture, Léonard de Vinci est l’une des figures les plus emblématiques de la Renaissance. On lui doit, entre autres :

L’Homme de Vitruve (1490)

La Joconde (1503-1506)

En littérature, Montaigne et Rabelais sont de célèbres humanistes français associés à cette époque. Ils œuvrent, entre autres, pour défendre le libre arbitre.

La Renaissance architecturale

La Renaissance est également caractérisée par un renouveau architectural. L’Homme abandonne la construction des châteaux fortifiés. À la place, il construit des châteaux-palais. L’esthétique est préférée à l’aspect défensif. Les châteaux de la Loire sont le parfait exemple de ce renouveau.

Château de Chambord

La révolution de l’imprimerie

L’invention de l’imprimerie par Gutenberg vers 1450 a un impact significatif sur le développement de la société. Elle permet une large diffusion des connaissances et plus particulièrement des textes religieux. Elle a une influence majeure dans l’instauration des réformes protestantes.

Les guerres de religion (1517 – 1598)

En 1517, Martin Luther amorce la constitution des réformes protestantes. Ces réformes provoquent la scission de l’Église catholique et de l’Église protestante. Il s’en suit une guerre de religion qui oppose le catholicisme et le protestantisme. Un des événements les plus symboliques est le massacre de la Saint Barthélémy le 24 août 1572. Une fois au pouvoir, Henri IV lutte pour mettre fin au conflit. En 1598, il promulgue l’édit de Nantes qui accorde des droits de culte, des droits civils et des droits politiques aux protestants dans certaines parties du royaume.

L’ancien régime et l’absolutisme (17e siècle à 1789)

La fin de la Renaissance ainsi que le déclin de la féodalité marquent la naissance de l’absolutisme. L’absolutisme (ou monarchie absolue) est un système politique dans lequel le pouvoir (législatif, judiciaire et exécutif) est concentré entre les mains d’un souverain.

Les rois de France

Au couronnement d’Henri IV, en 1589, la dynastie des Bourbons succède à celle des Valois. Plusieurs illustres rois de France se succèdent sous l’ancien régime :

  • 1589 – 1610 : Règne d’Henri IV
  • 1610 – 1617 : Régence de Marie de Médicis
  • 1610 – 1643 : Règne de Louis XIII
  • 1610 – 1661 : Régence d’Anne d’Autriche
  • 1661 – 1715 : Règne de Louis XIV (Roi-Soleil)
  • 1715 – 1722 : Régence de Philippe d’Orléans
  • 1722 – 1774 : Règne de Louis XV
  • 1774 _ 1792 : Règne de Louis XVI

Louis XIV, Roi de France en costume de sacre

L’absolutisme connait son apogée sous le règne de Louis XIV. Ce dernier met en place une monarchie absolue de droit divin* (*le pouvoir du roi est légitimé par la volonté d’un Dieu). Le souverain détient donc un pouvoir suprême. Le Château de Versailles devient le lieu de résidence emblématique des rois de France. Louis XIV, Louis XV et Louis XVI vont y habiter.

Vue du château et des jardins de Versailles, Pierre Patel (1668)

Organisation de la société durant l’ancien régime

Durant l’ancien régime, la société est divisée en 3 ordres.

  • Le Clergé
  • La Noblesse
  • Le Tiers État

Le peuple ne représente « rien » dans l’ordre politique. Le système est très inégalitaire. Les écrivains tels que Jean de la Fontaine, les « Lumières » et d’autres contribuent à mettre en évidence ces inégalités.

Le Siècle des lumières

Le Siècle des Lumières est un mouvement intellectuel lancé en Europe au 18e siècle.

Son but est de promouvoir les connaissances. Il s’oppose à la superstition, à l’intolérance et aux abus des Églises et des États. Voici quelques œuvres emblématiques parues pendant ce siècle :

  • En 1748, Montesquieu fait paraître L’esprit des lois

Dans son œuvre, il défend le fait que les lois ne sont pas un commandement intemporel à suivre. Elles sont plutôt, des règles ajustables par rapport à des variables.

  • Entre 1751 et 1772, l’Encyclopédie est publiée

Les auteurs, Diderot et d’Alembert, souhaitaient synthétiser toutes les connaissances dans un ouvrage.

  • En 1762, Jean-Jacques Rousseau écrit Du contrat social.

Dans son œuvre, il défend le principe de souveraineté du peuple à travers à des notions de liberté, d’égalité, et de volonté générale.

Ces textes des Lumières contribuent à faire prendre conscience au peuple qu’il vit dans un système injuste et très inégalitaire. Dans ce sens, le partage des connaissances fait évoluer les sociétés et les mœurs.

La Révolution française

Prise de la Bastille, Jean-Pierre Houël (1789)

Le peuple se révolte contre le système en 1789.  La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, est un des symboles de ce soulèvement. La Révolution française provoque des changements sociétaux majeurs. Les individus prennent conscience qu’ils sont libres, égaux et rationnels. Le 26 août 1789, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen est proclamée. L’ancien régime prend fin. L’époque des Temps modernes s’achève.

Sources du projet

Sites internet

Livres

  • Histoire passionnée de la France, Jean Sévillia
  • Ils ont écrit ton nom, Liberté, François de Closets
  • L’Histoire de la France Pour les Nuls, Jean-Joseph Julaud

Vidéos

___________________

Article suivant : l’Epoque Contemporaine

Page d’accueil du projet P02

 

Retour d’expérience sur l’interview / P01 – Témoignage de Robert Carrière

Voici mon retour d’expérience sur l’interview de Robert Carrière (projet P01).

Sommaire

Naissance de l’idée

Prise de contact

Préparation de l’interview

L’interview

Le montage vidéo

Validation du contenu

Diffusion du contenu

Conclusion personnelle

Naissance de l’idée

J’ai toujours eu envie d’en apprendre davantage sur la résistance française durant la Seconde Guerre mondiale.

En parcourant le site internet du musée de la résistance de Toulouse, j’ai découvert que des témoignages de résistants étaient organisés au musée. J’ai appris, à ce moment, que M. Robert Carrière intervenait au musée.

J’ai décidé de le contacter directement afin de lui demander si l’on pouvait se rencontrer. Mon souhait était de recueillir son témoignage pour le partager sur internet.

Prise de contact

J’ai écrit une lettre à Robert CARRIÈRE dans laquelle je lui présentais mon projet. J’ai porté la lettre aux membres du musée de la résistance de Toulouse dans l’espoir qu’ils la transmettent à Robert.

J’ai eu de la chance, car 3 semaines après, j’ai reçu une réponse positive de Robert Carrière. Il m’indiquait qu’il acceptait de me rencontrer chez lui.

Je lui ai écrit une lettre de remerciement et nous avons planifié une date pour l’interview.

Préparation de l’interview

 Se former

Étant novice dans la façon de réaliser une interview, je me suis renseigné sur le matériel et la méthode pour filmer l’échange.

Les chaines YouTube et le blog suivants m’ont beaucoup aidé :

  • Chaîne YouTube de Sofyan
  • Chaîne YouTube de NowTech
  • Blog videonline

Je me suis formé environ 2h en visionnant des vidéos et en lisant des articles.

Acquérir du matériel

J’ai choisi d’enregistrer l’interview sur mon smartphone (Apple iPhone SE – lien affilié). J’ai acheté et téléchargé l’application FiLMic Pro* en suivant les recommandations du site videonline. *(disponible dans l’Apple Store à un prix de 10€)

J’ai également investi 90€ dans du matériel pour faciliter la prise de vue et de son (liens affiliés)

  • x1 Mini trépied de table flexible (13€)
  • x1 Trépied ultraléger 152 cm (21€)
  • x1 Adaptateur universel de trépied de Smartphone (8€)
  • x2 Microphone cravate pour téléphone (12€ x2)
  • x1 Câble Audio Rallonge 3m (8€)
  • x1 Adaptateur double entrée  (14€)

S’entrainer

Pour ne pas faire perdre de temps à Robert Carrière le jour de l’entretien, je me suis entraîné à manipuler le matériel.

J’ai testé l’application pour découvrir et prendre en main les différentes fonctionnalités. Je me suis aussi entrainé à mettre en place le matériel de tournage et à réaliser les différents branchements.

Préparer une feuille de route

J’ai noté sur un papier toutes ces questions que je voulais poser à Robert ainsi que le déroulé de l’entretien. Je voulais tout avoir sous les yeux  pour ne rien oublier le jour J. La préparation de la feuille de route m’a pris 30 minutes.

L’interview le jour J

Présentation

J’ai commencé l’entretien en remerciant Robert d’avoir répondu favorablement à ma demande et de m’avoir invité chez lui.

Je me suis ensuite présenté et j’ai expliqué, une nouvelle fois, la raison de ma venue, mon objectif et le déroulement de l’entretien. Je lui ai demandé s’il était toujours d’accord pour que je le filme et que j’utilise l’enregistrement. Il a accepté.

Avant de commencer, Robert m’a donné son livre : De la Mort à la vie (cliquez sur le lien pour le télécharger)

Mise en place du matériel

Une fois les présentations faites, j’ai mis en place le matériel. J’ai effectué les branchements en suivi ma feuille de route. J’ai vérifié mon installation en faisant un test d’enregistrement.

À cette étape j’aurais pu améliorer au moins deux choses. Premièrement, je n’aurais pas dû réaliser qu’un seul cadrage pour la totalité de l’enregistrement. L’alternance  de différents angles de vue  m’aurait permis de dynamiser le rendu final de la vidéo. Deuxièmement, j’aurais dû être plus attentif à la luminosité de la pièce. L’éclairage de la pièce n’est pas uniforme. Il change à de nombreuses reprises au cours de l’interview.

L’interview en deux parties

La première partie de l’interview a duré une heure et s’est déroulée sans aucun problème.

Avec du recul, j’ai pris un gros risque en filmant d’une traite l’échange. S’il y avait eu un problème technique et si mon enregistrement était inutilisable, j’aurais perdu la totalité de l’échange. Il est donc primordial de découper l’échange en plusieurs enregistrements.

Après une petite pause, nous avons commencé la seconde partie de l’interview. Nous avons échangé sur différents sujets durant une heure. Une fois de plus, j’ai fait l’erreur de réaliser qu’un seul enregistrement.

Conclusion et remerciements

Une fois l’interview terminée, j’ai remercié une nouvelle fois Robert pour son invitation et le temps qu’il m’a accordé. Je lui ai proposé de revenir lui montrer mon travail pour qu’il me donne son avis et que je puisse modifier le contenu s’il ne s’avérait pas fidèle à ses attentes.

Le montage vidéo

 Visionner des enregistrements

La première étape était de visionner l’intégralité des 2 enregistrements. J’ai identifié les messages et les passages importants du récit. J’ai ensuite construit la trame de ma vidéo. Cette étape m’a pris 2h30 environ.

Réaliser le montage

J’utilise de logiciel Sony Vegas Pro 12 . Le processus de montage a été le suivant

  1. Réécouter le passage, segmenter les idées et supprimer les passages inutiles (2h)
  2. Assembler les segments de façon à avoir un récit cohérent et dynamique (8h)
  3. Ajouter  les illustrations, le son, les effets, les textes … (8h)
  4. Corriger les erreurs de montage (2h)

Validation du contenu

Au bout de 2 semaines de montage, lorsque j’étais sur le point de terminer la vidéo, j’ai contacté Robert par téléphone pour lui proposer de lui montrer mon travail. Je souhaitais recueillir ses commentaires afin de m’assurer que la vidéo était fidèle à son récit et ses attentes.

Nous avons visionné la vidéo et Robert et sa femme m’ont fait part de leurs remarques. Les quelques modifications portaient principalement sur les illustrations qui n’étaient pas fidèles à la réalité. En tout cas, ils étaient plutôt satisfaits de mon travail.

Je leur ai demandé une dernière fois s’ils étaient d’accord pour que je diffuse le contenu sur internet. Ils étaient ravis et ils ont accepté ma proposition.

Le lendemain, pendant une heure, j’ai apporté les dernières modifications en suivant les recommandations de Robert et de sa femme.

Diffusion du contenu

Le téléchargement de la vidéo, la mise en place des liens, le paramétrage des éléments de diffusion, et la rédaction de la description des vidéos m’ont demandé une heure environ.

La rédaction de ce compte rendu m’a demandé une dizaine d’heures de travail. Une fois mon rapport terminé, je l’ai mis en ligne sur mon site internet ainsi que le livre de Robert Carrière. La mise en forme des pages et des articles m’a pris 2h.

Conclusion personnelle

Je suis fier d’avoir pu mener à bien ce projet et de contribuer à ma manière au devoir de mémoire. Je ne m’attendais pas à ce que le projet représente une si grosse charge de travail (environ 60h). Quoi qu’il en soit, je suis heureux d’avoir pu développer mes connaissances et mes compétences (sur la seconde guerre mondiale, sur le montage vidéo, sur la réalisation d’une interview …).

J’aimerais remercier Robert CARRIÈRE pour son accueil, pour le temps qu’il m’a consacré et pour les riches enseignements qu’il m’a transmis. Je trouve qu’il illustre parfaitement les mots Courage, Amitié et Patrie. Je suis honoré de l’avoir rencontré et j’espère le revoir bientôt.

J’espère  aussi que mon travail vous aura plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez m’écrire via les commentaires des vidéos, les messages privés des réseaux sociaux ou même directement par mail. Je serais ravi de vous lire, même les critiques (si elles sont constructives).

Je vous invite à vous abonner à ma chaîne YouTube si vous souhaitez être informé lorsque de nouvelles productions paraitront.

A très vite,

 

Signé : Mister Fanjo

Le Moyen Âge / Projet P02 – la frise historique

Découvrons le résumé de l’époque historique du Moyen-Âge. C’est parti !

_____________________

ATTENTION : Ce contenu a été mise à jour.

Pour consulter le nouvel épisode rendez-vous ici –> Histoire – Résumé : Le Moyen-Âge

_____________________

Frise synthétique

Vidéo sur le Moyen Age

Le Moyen Âge

Le Moyen Âge désigne la période entre l’Antiquité et les Temps modernes. Il commence à la fin de l’effondrement de l’Empire romain d’occident en 476 apr. J.-C. et se termine vers la fin du 15e siècle. Il se découpe en 3 périodes :

Le haut Moyen Âge (6e au 10e siècle)

Les Mérovingiens (481 à 751)

À la chute de l’Empire romain, les Mérovingiens conquièrent la Gaule (hormis la Bretagne et le Languedoc).  Il s’agit du début du royaume de France. Clovis est couronné roi en 481.

Baptême de Clovis (481)

Durant cette période, le christianisme et l’islam se développent. En France, l’Église s’implante progressivement. La dynastie mérovingienne règne jusqu’en 751. Plusieurs rois se succèdent et luttent contre les invasions. En 732, Charles Martel arrête l’invasion arabe à Poitiers. En 751, Pépin Le Bref accède au pouvoir et fonde la dynastie carolingienne.

Les Carolingiens (751 à  996)

La dynastie carolingienne s’inscrit dans la continuité de la dynastie mérovingienne. Elle contribue à développer le royaume de France et le christianisme. Un des personnages les plus emblématiques de la période est Charlemagne. En 800, il devient empereur.

En 843, le traité de Verdun met fin à son empire. Ses 3 fils se partagent ses territoires.

Partage de l’Empire de Charlemagne lors traité de Verdun (843)

Le règne de la dynastie carolingienne prend fin lorsque Hugues Capet prend le pouvoir. De 987 à 996, ce dernier fonde la dynastie capétienne.

L’Âge des Vikings

Le haut Moyen Âge se caractérise aussi par l’ère des Vikings. Les Vikings sont des scandinaves qui mènent des expéditions pour pilier, coloniser ou commercer. Ils envahissent les territoires français entre le 9e et 11e siècle. En 845, les Vikings sont aux portes de Paris. Après avoir mené plusieurs politiques de conquêtes, les Vikings s’implantent sur de nombreux territoires occidentaux.

Expédition viking au 9e et 10e siècle

La féodalité

Le système féodal débute en France vers le 10e siècle. La féodalité est un système politique dans lequel l’autorité centrale s’associe avec les seigneurs locaux qui s’associent à leur tour avec la population dans un système de service et l’obligation. Par exemple, les paysans donnaient une partie de leur récolte au seigneur. En échange, ce dernier devait assurer leur protection. L’émergence de la bourgeoisie et les révoltes contre le système vers la fin du Moyen Âge engendrent le déclin du système féodal.

Le Moyen Âge central (996 à 1328)

Le Moyen Âge central est associé au règne des Capétiens.

L’importance du christianisme

Durant la période, le christianisme continue de se développer. La religion a une place prépondérante dans la société. Les chrétiens mènent des expéditions militaires sous le couvert de la religion : les croisades. Il y a 9 croisades entre 1096 et 1292.

Première croisade : Prise de Jérusalem (1099)

Le Moyen Âge central est également marqué par l’Inquisition médiévale. L’inquisition médiévale est un tribunal ecclésiastique* (*qui appartient à l’Église) chargé de lutter contre les hérésies (cathares, templiers, Jeanne d’Arc).

Le temps des cathédrales

Le Moyen Âge central se caractérise aussi par l’apparition de nouveaux styles architecturaux

  

Le style roman à partir de 1030 

Le style gothique à partir des 1140

L’apparition du style gothique correspond au début du temps des cathédrales. De célèbres monuments sont construits ou restaurés  dans ce style : Notre Dame de Paris, les cathédrales de Chartres, de Bourges, d’Amiens, de Strasbourg … .

Le Moyen Âge classique prend fin lors d’un nouveau changement de dynastie. En 1328, Philippe VI fonde la dynastie des Valois.

Le Moyen Âge tardif (1328 à la fin du 15e siècle)

Les épidémies et les révoltes

Au début et milieu du 14e siècle, de nombreuses épidémies et révoltes sont à déplorer. En 1348, la peste fait 25 millions de morts en Europe. En 1358, il y a la grande Jacquerie. Les paysans affamés se révoltent contre le système féodal

La guerre de Cent Ans

Le Moyen Âge tardif est aussi marqué par de nombreux conflits entre les francs et les peuples anglais : la guerre de Cent Ans. Elle dure de 1337 à 1453, soit 116 ans. Il s’agit d’un conflit dynastique qui oppose les Valois et la dynastie des Plantagenets. Il se déroule principalement sur les royaumes d’Angleterre et de France. Les 2 batailles les plus connues sont celle de Crécy en 1346 et celle d’Azincourt en 1415. Jeanne d’Arc est l’une des personnalités les plus célèbres ayant pris part au conflit. En 1453, le royaume de France remporte la guerre.

Exécution de Jeanne d’Arc (1431)

La fin du 15e siècle

Le Moyen Âge se termine vers la fin du 15e siècle. Plusieurs événements caractérisent cette période.

  • En 1453, l’Empire byzantin (Empire romain d’Orient) s’effondre suite à la prise de Constantinople par les Turcs
  • Le système féodal décline à cause des révoltes paysannes et l’essor de la bourgeoisie
  • Il y a également le début de la Renaissance en Italie
  • C’est aussi le début des grandes découvertes et inventions

Ces événements vont engendrer des changements majeurs dans les prochains siècles. L’Homme va commencer à défendre la liberté de pensée et le libre arbitre.

Sources du projet

Sites internet

Livres

  • Histoire passionnée de la France, Jean Sévillia
  • Ils ont écrit ton nom, Liberté, François de Closets
  • L’Histoire de la France Pour les Nuls, Jean-Joseph Julaud

Vidéos

___________________

Article suivant : les Temps Modernes

Page d’accueil du projet P02

 

20 photographies célèbres

J’ai souhaité me renseigner sur les plus célèbres photographies de notre histoire.

En parcourant plusieurs sites et en visionnant de nombreuses photos, j’ai élaboré une liste des 20 clichés les plus percutants à mes yeux. Voici ma sélection

___________

Lunch atop a skyscrape (1932)

Nom de la photographie: Lunch atop a skyscrape (déjeuner au sommet d’un gratte-ciel)

Date: 1932

Lieu : New York (États-Unis)

Photographe: Charles Clyde (Américain)

Description: Un groupe d’ouvriers, assis sur une poutre au 69ème étage, déjeunent sans aucune sécurité.

The loch ness monster (1934)

Nom de la photographie: The loch Ness monster (le monstre du loch Ness)

Date: 1934

Lieu : Lac du Loch Ness (Écosse)

Photographe: Marmaduke Wetherell (Ecossais)

Description: La photographie est un des plus célèbres clichés du monstre du Loch Ness. C’est en réalité un canular, car la tâche censée représenter le monstre n’est en fait qu’un jouet en bois

L’homme qui refusa de faire le salut nazi (1936)

Nom de la photographie: L’homme qui refusa d’effectuer le salut nazi

Date: 1936

Lieu : Hambourg (Allemagne)

Photographe: Inconnu

Description: Lors d’une inauguration navale, August Landmesser refuse d’effectuer le salut nazi. Cet allemand s’opposait au régime de l’époque. Il a choisi d’épouser une jeune femme juive malgré les lois nazies.

The Hindenburg disaster (1937)

Nom de la photographie: The Hindenburg disaster (le désastre de l’Hindenburg)

Date: 6 mai 1937

Lieu: New Jersey (États-Unis)

Photographe: Sam Shere (Américain)

Description: Le LZ 129 Hindenburg était un dirigeable allemand. Il effectuait des vols commerciaux réguliers entre l’Europe et les États-Unis. Lors d’un atterrissage, il prend feu et s’écrase au sol en 34 secondes. De nombreux morts sont à déplorer.

Into the Jaws of Death (1944)

Nom de la photographie: Into the jaws of Death (Dans les mâchoires de la mort)

Date: 6 juin 1944

Lieu: Normandie (France)

Photographe: Robert F. Sargent (Américain)

Description: Le cliché a été pris par un photographe de guerre qui s’apprêtait à partir d’une barge de débarquement le jour J sur la plage d’Omaha Beach.

Guerrillero Heroico (1960)

Nom de la photographie: Guerrillero Heroico (Guerrier Héroïque)

Date: 6 mars 1960

Lieu: La Havane (Cuba)

Photographe: Alberto Korda (Cubain)

Description: L’un des plus célèbres portraits photographiques du 20ème siècle. Il s’agit d’Ernesto Guevara surnommé « El Che ». Sur la photo, il assistait à l’enterrement des victimes de l’explosion de la Coubre. Le cliché est devenu le symbole de la révolution et de la révolte.

The burning monk (1963)

Nom de la photographie: The burning monk (Le moine brulant)

Date: 11 juin 1963

Lieu: Saigon (Vietnam)

Photographe: Malcolm Browne (Américain)

Description: La photographie montre un moine s’immoler par le feu. Ce geste est un signe de protestation contre la répression anti-bouddhiste ordonnée par le président catholique de l’époque.

Photographie de Horst Faas (1965)

Nom de la photographie: Sans nom (Photographie de couverture de la guerre du Vietnam)

Date: 1965

Lieu: Inconnu

Photographe: Horst Faas (Allemand)

Description: « La guerre est l’enfer » est un somptueux cliché prit par pendant la guerre du Vietnam. Il met en parfaite opposition l’horreur (représentée par l’habit militaire, l’inscription « war is hell ») et la beauté (représentée par le visage de femme, son sourire et son regard). Le photographe a été récompensé du prestigieux prix Pulitzer en 1965.

La fille à la fleur (1967)

Nom de la photographie: La fille a la fleur

Date: 21 octobre 1967

Lieu: Washington (États-Unis)

Photographe: Marc Riboud (Français)

Description: « La fille à la fleur » est une photo prise lors d’une manifestation contre la guerre du Viêt Nam. L’image est devenue un symbole de la non-violence.

Black Power Salute (1968)

Nom de la photographie: Black power salute (le salut du black power)

Date:  16 octobre 1968

Lieu: Mexico (Mexique)

Photographe: John Dominis (Américain)

Description: Lors de la remise de médaille du 200m des jeux Olympiques de Mexico, les athlètes Tommie Smith et John Carlos lèvent leur poing ganté de noir vers ciel en guise de protestation contre la ségrégation raciale aux États-Unis.

Earthrise (1968)

Nom de la photographie: Earthrise (Lever de terre)

Date: 24 décembre 1968

Lieu: Espace

Photographe: William Anders (Américain)

Description: « Lever de Terre » est le nom donné à la photographie de la NASA prise en 1968 durant la mission Apollo 8. Le cliché a été pris depuis l’orbite lunaire et non depuis la surface.

The terror of war (1972)

Nom de la photographie: The terror of war (Terreur de guerre)

Date: 1972

Lieu: Vietnam

Photographe: Nick Ut (Américain/Vietnamien)

Description: L’image illustre les horreurs de la guerre du Viet Nam. On y voit une enfant terrorisée souffrant de graves brulures au napalm. Le photographe a été lauréat du World Press Photo en 1972 pour son cliché.

Afghan Girl (1984)

Nom de la photographie: Afghan girl (La fille afghane)

Date: 1984

Lieu: Camp de réfugiés de Nasir Bagh (Pakistan)

Photographe: Steve McCurry (Américain)

Description: Il s’agit du portrait d’une jeune réfugiée : Sharbat Guba. Le visage de « la jeune fille aux yeux verts » est devenu célèbre après avoir fait la couverture du magazine : National Geographic en juin 1985.

The Unknown Protester / Tank man (1989)

Nom de la photographie: The unknown Protester (Le manifestant inconnu)

Date: 1989

Lieu: Pékin (Chine)

Photographe: Jeff Widener (Américain)

Description: « Le manifestant inconnu » est un homme resté anonyme qui est pourtant mondialement célèbre. Lors d’une manifestation pour l’égalité sociale et la liberté d’expression, il s’est dressé devant une colonne de chars en guise de protestation.

The vulture and the little gril (1993)

Nom de la photographie: The vulture and the little girl (Le vautour et la petite fille)

Date: Mars 1993

Lieu: Ayod (Soudan)

Photographe: Kevin Carter (Sud africain)

Description: L’image montre un vautour guettant un enfant soudanais affamé. Le cliché remporte le prestigieux prix Pulitzer en 1994 et fait le tour du monde. La photographie illustre le paradoxe du photoreporter : « observer immobile l’horreur pour mieux la combattre ».

Pillars of creation (1995)

Nom de la photographie: Pilliars of creation (Piliers de la création)

Date: 2 avril 1995

Lieu: Espace

Photographe: Jeff Hester (Américain) et Paul Scowen (Américain)

Description: L’image représentant des colonnes de poussières interstellaires. Elle a été prise par le télescope spatial Hubble.

Surfing Hippos (2000)

Nom de la photographie: Surfing Hippos (Hippopotame surfant)

Date: 2000

Lieu: Parc national du Gabon

Photographe: Michael Nichoms (Américain)

Description: L’image représente un hippopotame nageant dans les vagues. Dans le parc national du Gabon, il est tout à fait commun de voir des hippopotames nager dans l’océan.

The falling man (2001)

Nom de la photographie: The falling man (l’homme qui tombe)

Date: 11 septembre 2001

Lieu: New York (États-Unis)

Photographe: Richard Drew (Américain)

Description: Le cliché montre un homme tombant dans le vide après s’être jeté d’une des tours du World Trade Center suite à l’attenta terroriste et au crash de l’avion sur le bâtiment.

Alan Kurdi (2015)

Nom de la photographie: Alan Kurdi

Date: 2 septembre 2015

Lieu: Turquie

Photographe: Nilüfer Demir (Turque)

Description: Le cliché a fait le tour du monde. On y voit la dépouille d’un jeune garçon gisant sur une plage de Turquie. Il s’agit d’un enfant syrien d’origine kurde. Il s’est noyé à l’âge de 3 ans alors qu’il fuyait la guerre civile syrienne. La photographie est une onde de choc mondiale qui relance la question de l’accueil des migrants syriens.

View from the windows at Le Gras (1826)

Nom de la photographie: View from the window at Le Gras

Date: 1826

Lieu: Bourgogne (France)

Photographe: Nicéphore Nièpce (Français)

Description: « Le point de vue du Gras » est la première photographie réussie et connue de l’histoire.

La vidéo

Sources

Sites internet :

_______________

Revenir à la page du projet P06

Les 7 nouvelles merveilles du Monde

Découvrons les 7 nouvelles merveilles du monde : 7 œuvres architecturales hors du commun, construites par l’homme avant les années 2000.

La vidéo

  • La grande muraille de Chine

Un immense mur de plus de 6250 km de long servant à marquer et défendre la frontière nord de la Chine

  • Pétra en Jordanie

Une ville dont certaines façades d’habitation sont directement taillées dans la roche

  • Le christ rédempteur au Brésil

Une statue du Christ qui surplombe la ville de Rio de Janeiro

  • Le Machu Picchu au Pérou

Une ancienne cité Inca dans la cordillère des Andes.

  • Le ChichenItza au Mexique

Une ancienne ville Maya. Un de ses plus célèbres monuments est sans doute la Pyramide de Kukulcan (El Castillo)

  • Le Colissé en Italie

Un gigantesque amphithéâtre utilisé pour accueillir des spectacles tels que des combats de gladiateurs, des exécutions de condamnés à mort ou encore des reconstitutions de batailles célèbres

  • Le Taj Mahal en Inde

Un mausolée en marbre blanc situé à Agra. Taj Mahal signifie « le palais de la couronne » en persan.

Le processus de sélection

En 1999, la New Seven Wonders Foundation commence un projet visant à définir les 7 nouvelles merveilles du monde.

Les candidatures s’ouvrent en 2001.

Seules les structures ayant été construites par l’homme avant les années 2000 et étant dans un état acceptable de préservation peuvent se présenter.

À la clôture des inscriptions, fin 2005, 177 sites ou bâtiments ont candidaté.

La pré-sélection

En 2006, un comité  mondial d’architectes sélectionne 21 monuments sur les 177 en lice, sur des critères tels que l’esthétique, la pertinence historique ou l’exploit architectural.

Les 21 participants restants sont :

La pyramide de Khéops est une exception, car elle appartient déjà à la liste des 7 merveilles du monde antique.

De ce fait, elle est finalement exclue de la liste des 21, mais elle est désignée comme merveille « honoraire ».

La sélection finale

Une fois les 21 sites sélectionnés et dévoilés, les citoyens du monde pouvaient voter via internet ou un standard téléphonique pour élire sa « merveille » préférée.

Le 7 juillet 2007, les résultats définitifs sont diffusés lors d’une grande cérémonie à Lisbonne.

La liste des 7 nouvelles merveilles du monde a été très controversée puisqu’elle a été émise par un organisme non officiel et à caractère commercial.

Seules les personnes ayant accès à internet ou possédant un téléphone pouvaient voter. Les citoyens du monde pouvaient également voter plusieurs fois en payant.

Quoi qu’il en soit, ces monuments restent des œuvres architecturales hors du commun au même titre que les 7 merveilles du monde antique.

La source

Site officiel de la New7wonders

_______________

Mini projet précédent :  MP06 – les 7 merveilles du monde antique

Revenir à la page du projet P06

Les 7 Merveilles du Monde antique

Les 7 Merveilles du monde antique représentent l’ensemble des sept œuvres architecturales et artistiques les plus extraordinaires du monde antique. Il s’agit des réalisations prodigieuses excédant largement les proportions communes.

Vidéo

La pyramide de Khéops

Elle a été construite par les Égyptiens de l’antiquité en 2650 av. J.-C.

C’est la plus ancienne des 7 merveilles du monde.

Elle se situe à Gizeh en Égypte.

La pyramide est le tombeau présumé du pharaon Khéops.

C’est la seule merveille à avoir survécu jusqu’à nos jours, toutes les autres ont été détruites

Les jardins suspendus de Babylone

C’est la plus mystérieuse des 7

Aucune source ne confirme réellement son existence

Des fouilles des ruines de Babylone dans le sud de l’Irak actuel ont été menées au XXe siècle. Des traces  des constructions mythiques de la ville ont été retrouvées grâce à l’archéologie et à la traduction d’inscriptions anciennes. Cependant aucun vestige des jardins n’a été découvert.

Certains chercheurs pensent qu’ils se situaient dans une autre ville, tandis que d’autres pensent qu’il s’agit d’une invention des auteurs antiques.

Selon la théorie, le roi Nabuchodonosor II les aurait fait construire 600 ans av. J.-C.. Ils auraient été édifiés pour sa femme Sémiramis en souvenir de la végétation des montagnes de son pays, la Médie (Iran actuel)

La statue de Zeus à Olympie

Il s’agit d’une statue colossale représentant Zeus (le dieu grec suprême)

Elle était située à Olympie sur la côte ouest de la Grèce.

Elle fut érigée en 337 av. J.-C. afin d’orner le temple de la vieille ville.

Elle était constituée d’or et d’ivoire.

Elle fut détruite en 475 par un incendie.

Le temple d’Artémis à Éphèse

Ce monument est un des plus imposants sanctuaires d’Artémis la déesse grecque de la chasse et de la nature sauvage.

Le temple a été construit en 340 av. J.-C.

Il a été détruit et reconstruit à plusieurs reprises. Mais vers la fin du 4e siècle, il disparait complètement suite à l’abandon du culte et à son exploitation en carrière.

Ses ruines se situent aujourd’hui en Turquie à Selcuk

Le Mausolée d’Halicarnasse

Il s’agit du tombeau royal du roi de Mausole et de sa femme Artémise II

ll a été construit en 355 av. J.-C.

Le mausolée était situé dans la ville d’Halicarnasse dans le sud de la Turquie (actuellement Bodrum).

Il était de forme carrée, haut de 45m et constitué de nombreuses colonnes

Le mausolée a été détruit suite à de nombreuses guerres d’invasion, à des intempéries et potentiellement à cause d’un séisme.

Au XIVe siècle, toutes les pierres du monument sont utilisées pour fortifier les infrastructures alentour.

Le colosse de Rhodes

Il s’agit d’une statue en cuivre de 35mètre de haut représentant Hélios le dieu Soleil.

Elle a été construite en 303 av. J.-C. et se situait dans le port de Rhodes en Grèce.

Il a été édifié pour commémorer  la résistance victorieuse de Démétrios 1erPoliocrète

Un séisme serait à l’origine de sa destruction. La statue se serait écroulée après s’être rompue au niveau des genoux.

Ses fragments seraient restés sur place jusqu’en 653.

Le phare d’Alexandrie

Il a été construit en 290 av. J.-C. sur l’ile de Pharos à Alexandrie pour aider à la navigation.

Sa destruction serait due aux intempéries et séismes. Il tombe petit à petit en ruine. Au XIV ses matériaux sont utilisés pour renforcer les défenses militaires de la ville.

Tous ces monuments étaient des joyaux du monde antique. Ils ont tous disparu excepté la pyramide de Khéops.

Les sources

_______________

Mini projet suivant :  MP07 – les 7 nouvelles merveilles du monde

Revenir à la page du projet P06

Le bocal et le temps

« Notre temps est précieux. Il faut l’utiliser sagement.

Gérer son temps c’est comme le fait de remplir un bocal

Même s’il semble plein, on peut toujours trouver un peu de la place.

Cependant, il convient de ne pas le remplir n’importe comment.

Car si l’on commence par le remplir avec de petites choses, il est impossible de rentrer toutes les plus grosses.

Si l’on fait le parallèle :

Le bocal symbolise notre temps à disposition

Les éléments à l’intérieur représentent toutes les choses qui remplissent notre vie et donc, qui nous prennent du temps.

  • Les gros ronds sont les choses les plus importantes (par exemple, la famille, les amis, nos projets personnels, nos passions)
  • Les ronds moyens sont les choses un peu moins importantes (par exemple, notre voiture, notre logement, nos biens matériels …)
  • Les petits ronds sont les choses insignifiantes

Le message est le suivant :

 Commencer par passer du temps sur les choses insignifiantes (les petits ronds), c’est risquer de ne pas en avoir assez pour réaliser les choses vraiment importantes (les gros ronds)

De ce fait, pour utiliser sagement son temps, il vaut mieux se concentrer en priorité sur les choses qui comptent le plus à nos yeux, quitte à mettre en suspens ce qui l’est moins.

_______________

Cette histoire est inspirée de la vidéo : A Valuable Lesson For A Happier Life de Meir Kay

_______________

Mini projet suivant :  MP05 – 20 photographies célèbres

Revenir à la liste des Mini-projets

Le Loup et la Pie

Découvrons une histoire inspirante sous forme de fable : Le Loup et la Pie.

Vidéo

Le Loup et la Pie

Un était une fois un vieux Loup des bois.

Excellent chasseur, oiseaux et gibier étaient sa spécialité.

Un jour, une Pie exténuée d’être traquée par ce dernier se posa à ses côtés.

Oubliant sa peur, elle lui proposa d’être son informateur.

Elle s’exclama

« Sir, je pourrais vous rapporter tout ce que je sais sur les contrés éloignées. »

Le Loup, de bonne foi, accepta.

Non s’en l’avertir qu’elle serait son diner si elle ne lui été d’aucune utilité.

Sur cet accord, , la Pie s’envola scruter les bois

Peu de temps après, elle revint toute enchantée

Elle annonça avec exaltation qu’elle avait des informations.

Afin tester sa nouvelle alliée, le Loup souhaita l’interroger.

Il lui dit : « Madame, la Pie, avant que vous me racontiez, j’aimerais vous questionner.

« Les propos que vous me rapportez sont-ils fondés ? »

La Pie répliqua qu’elle ne savait pas

Le Loup continua

«Seconde question, est-ce au moins quelque chose de bon ? »

L’oiseau rétorqua « Sir, ce n’est pas le cas !».

Le Loup demanda

« Votre communiqué me sera-t-il, au moins, d’une quelconque utilité ? »

L’oiseau glacé d’effroi, ne répondit pas

En un mouvement, le Loup bondit sur la Pie et lui dit :

« Vos propos ont échoué aux tests de la Vérité, de la Bonté et de l’Utilité. »

« Je ne veux pas d’une alliée qui colporte des propos infondés, inutiles et mauvais. »

À ces mots, il croqua la Pie, comme il lui avait promis

________

L’histoire est inspirée de l’apologue des 3 tamis de Socrate.

________

Mini projet suivant :  MP04 – le Bocal et le Temps

Revenir à la liste des Mini-projets

La Préhistoire / Projet P02 – La frise historique

Découvrons le résumé de l’époque historique appelée la Préhistoire. C’est parti !

 

_____________________

 

ATTENTION : Ce contenu a été mise à jour.

Pour consulter le nouvel épisode rendez-vous ici –> Histoire – Résumé : La Préhistoire

 

_____________________

Frise synthétique

Vidéo sur la Préhistoire

 La Préhistoire

La préhistoire est la période entre l’apparition de l’humanité et l’apparition de l’écriture. Elle se décompose en 2 périodes géologiques majeures : le paléolithique (l’âge de la pierre taillée) et le néolithique (l’âge de la pierre polie)

le Paléolithique (l’âge de la pierre taillée)

Le Néolithique (l’âge de la pierre polie)

le Paléolithique (l’âge de la pierre taillée)

Il est difficile de déterminer une date de commencement et un territoire d’apparition exacts pour chaque parent de l’Homme. En effet, les progrès de l’archéologie et les nouvelles techniques d’analyse bousculent sans cesse les hypothèses des historiens.

Cependant, il est communément admis que les premières espèces apparentées à l’Homme apparaissent au début du paléolithique, il y a 3 millions d’années. Elles appartiennent au genre Homo. En France, les plus vieilles traces supposant une présence humaine datent d’il y a environ 2 millions d’années.

Les « premiers Hommes » sont des chasseurs-cueilleurs. Ils exploitent les ressources naturelles disponibles sans les maîtriser. L’homo habilis est la première espèce à utiliser des outils. Par exemple, l’homme habile utilise des éclats de silex pour découper de la viande ou broyer des os. L’homo erectus (l’homme dressé) est le premier à maîtriser le feu. Il y a environ 400 000 ans. Les premières traces de notre espèce, l’Homo sapiens (l’homme savant), datent d’il y a 200 000 ans. Au fil des ans, les capacités intellectuelles des Hommes s’accroissent.  Les premières formes d’art apparaissent,  il y a 50 000 ans.

Peinture des grottes de Lascaux (il y a 18 000 ans)

Le paléolithique prend fin vers 12 000 ans  av. J.-C.

Le Néolithique (l’âge de la pierre polie)

Au cours du néolithique, l’homo sapiens occupe de nombreux territoires. L’Homme commence à exploiter et maîtriser les ressources naturelles. Petit à petit, il se sédentarise. Il développe l’élevage et l’agriculture 8000 ans av. J.-C. Aux alentours du 4e millénaire av JC, il invente l’écriture.

À la fin de la préhistoire, toutes les espèces du genre Homo s’éteignent excepté l’Homo sapiens. À l’heure actuelle, nous sommes les seuls représentants de ce genre.

le genre homo

Sources du projet

Sites internet

Livres

  • Histoire passionnée de la France, Jean Sévillia
  • Ils ont écrit ton nom, Liberté, François de Closets
  • L’Histoire de la France Pour les Nuls, Jean-Joseph Julaud

Vidéos

___________________

Article suivant : l’Antiquité

Page d’accueil du projet P02

L’Antiquité / Projet P02 – La frise historique

Découvrons le résumé de l’époque histoire de l’Antiquité. C’est parti !

_____________________

ATTENTION : Ce contenu a été mise à jour.

Pour consulter le nouvel épisode rendez-vous ici –> Histoire – Résumé : L’Antiquité

_____________________

Frises synthétiques

Vidéo sur l’Antiquité

L’Antiquité

L’Antiquité désigne la période entre la Préhistoire et le Moyen Âge. Son commencement est estimé au 4e millénaire av. J.-C. Il est assimilé à l’apparition de l’écriture en Mésopotamie et en Égypte. Elle se termine à la chute de l’Empire romain d’occident en 476 ap. J-C.

Pour ce chapitre, il convient de s’intéresser à l’histoire de 3 civilisations majeures :

La civilisation égyptienne (4e millénaire av. J.-C à 30 av. J.-C)

L’expansion de l’empire égyptien commence vers 3000  av. J.-C., lorsque Ménès devient le premier Pharaon d’Égypte. Il unifie les principaux royaumes aux alentours du Nil, fonde la première dynastie d’Égypte et la ville de Memphis.

L’époque de la civilisation égyptienne se décompose en 4 périodes :

  • l’ancien empire (2700 à 2050 J.-C.)
  • le moyen empire (2050 à 1600 J.-C.)
  • le nouvel empire (1600 à 1050 J.-C.)
  • la période du déclin (le 1er millénaire av. J.-C.)

L’ancien empire (de 2700 à 2050  av. J.-C.)

Durant l’ancien empire, la société égyptienne se construit. L’élevage, l’agriculture, l’art et l’architecture continuent de se développer. L’une des réalisations les plus emblématiques de la période est la pyramide de Khéops construite en 2650  av. J.-C. Elle fait partie des 7 merveilles du Monde antique.

Le moyen empire (de 2050 à 1600  av. J.-C.)

Durant le moyen empire, la civilisation égyptienne prospère dans le sud et l’est de la méditerranée.

Les Égyptiens conquièrent de nombreux royaumes, dont la Nubie et la Syrie. Ils développent aussi le commerce notamment avec les Phéniciens.

Conquêtes égyptiennes (milieu du 2e millénaire)

Le nouvel empire (de 1600 à 1050  av. J.-C.)

Le nouvel empire peut être considéré comme l’apogée de l’empire égyptien. Les pharaons (Akhenaton (époux de Néfertiti), Toutankhamon et Ramsès II) mènent de grands travaux et de nouvelles politiques de conquêtes. En 1200  av. J.-C., les Phéniciens inventent leur propre alphabet.

Alphabet phénicien

Le déclin (1er millénaire av. J.-C.)

À partir du 1er millénaire av. J.-C, l’empire égyptien s’effondre. Le pays perd son unité à cause de la domination de plusieurs civilisations étrangères.

  • En 525 J.-C., les Perses annexent l’Égypte après avoir vaincu le pharaon
  • En 332 J.-C., Alexandre le Grand conquiert l’Égypte
  • En 30 J.-C., l’Égypte est intégrée à l’Empire romain à la mort de Cléopâtre

La civilisation grecque (2e millénaire av. J.-C à 30 av. J.-C)

La société grecque se développe autour de la mer méditerranée durant l’Antiquité. Quatre époques se succèdent :

  • l’époque mycénienne (2e millénaire J.-C.)
  • l’époque archaïque (8e au 6e siècle  av. J.-C.)
  • l’époque classique (5e au 4e siècle J.-C.)
  • l’époque hellénistique (4e siècle à 30 J.-C.)

L’époque mycénienne (2e millénaire  av. J.-C.)

Durant le 2e millénaire  av. J.-C, des peuples en exodes s’installent en Grèce et fondent des cités indépendantes.  Ces communautés communiquent peu à cause de la géographie des territoires grecs, qui rend les déplacements difficiles. Des conflits se seraient quand même produit notamment la guerre de Troie vers 1200  av. J.-C.

Cheval de Troie

La période entre le 11e et 9e siècle  av. J.-C  est une époque assez obscure de l’Histoire. Il existe peu de sources permettant de retracer les événements historiques de cette période. Quoi qu’il en soit, ce n’est qu’à partir du 8e siècle  av. J.-C que la civilisation grecque connait sa véritable expansion.

L’époque archaïque (8e au 6e siècle  av. J.-C.)

Durant l’époque archaïque, les cités grecques continuent de se développer indépendamment. Sparte, Thèbes et Athènes deviennent rapidement les cités les plus importantes. La société grecque connait alors de nombreux progrès :

  • L’art se développe notamment la céramique, la sculpture.
  • C’est aussi le cas de la littérature avec, par exemple, les œuvres d’Homère : L’Iliade(poème) et l’Odyssée (aventures d’Ulysse après la guerre de Troie).
  • L’alphabet et la monnaie grecs sont créés.
  • En 776 J.-C., il y a les premiers Jeux olympiques à Athènes.
  • Le domaine des mathématiques s’enrichit notamment grâce à Thalès (625 – 546 J.-C.) et Pythagore (580 – 495  av. J.-C.)

L’époque classique (5e au 4e siècle  av. J.-C.)

L’époque classique correspond à l’apogée d’Athènes et de Sparte. Durant cette période, les valeurs et les institutions fondamentales du monde grec trouvent leur pleine expression et arrivent à maturité. Les cités grecques deviennent de brillants foyers de civilisation.

  • la démocratie est instaurée à Athènes entre 510 et 507 J.-C.,
  • la philosophie se développe notamment grâce à Socrate et Platon
  • De merveilleux bâtiments sont construits :
  • Le Parthénon à Athènes (437 J.-C.)
  • La statue de Zeus à Olympie (-437)
  • Le Mausolée d’Halicarnasse (-355)
  • Le temple d’Artémis à Éphèse (340 J.-C.)
  • Le Colosse de Rhodes (-303)

La période est également marquée par de nombreux conflits. Les cités grecques (Athènes, Thèbes, Sparte) luttent pour leur autonomie.

  • En 490 J.-C., les Grecs repoussent les Perses pendant la bataille de Marathon
  • En 404 J.-C. : les spartiates prennent Athènes
  • En 378 J.-C. : Athènes et Sparte sont en guerre

Affaiblie par des luttes incessantes entre cités, la Grèce tombe sous la domination du roi de Macédoine, Philippe II, en 338  av. J.-C.

L’époque hellénistique (4e siècle à 30  av. J.-C.)

Philippe II et son fils Alexandre le Grand mènent une très vaste politique de conquêtes. En 332  av. J.-C., Alexandre le Grand conquiert de nombreux territoires perses, dont l’Égypte.

Conquêtes d’Alexandre le Grand

La civilisation hellénistique naît d’un mixage de civilisations. L’Empire grec s’effondre entre 150 et 30  av. J.-C. sous la domination de l’Empire romain.

L’Empire romain et la Gaule (1er millénaire av. J.-C à 476 ap. J.-C)

L’histoire de l’Empire romain se caractérise par :

  • Une période d’expansion (du 7e siècle J.-C. jusqu’à l’an 0)
  • Son apogée (durant les 4 premiers siècles ap J.-C.)
  • Son éclatement (durant le 5e siècle ap J.-C.)

L’expansion (7e siècle  av. J.-C. jusqu’à an 0)

L’Empire romain se développe autour de la méditerranée occidentale durant le 1er millénaire av. J.-C.

Fondation de la société romaine

Les grandes villes romaines sont fondées :

  • Rome en -753. Selon la légende latine, Romulus et Remus seraient à l’origine de sa construction.
  • Massalia (ancien nom de la ville de Marseille) en -600
  • Lugdunum (ancien nom de la ville de Lyon) en -43

En 509  av. J.-C, Junius Brutus instaure la république à Rome.

À partir de -264 les premiers combats de gladiateurs ont lieu à Rome. La révolte de Spartacus a lieu de -73 à -71.

Conquêtes romaines

L’Empire romain se lance aussi dans une vaste politique de conquêtes.

  • De 264 à 146 J.-C, Rome conquiert les territoires occupés par la civilisation carthaginoise. Le leader emblématique de cette civilisation, Hannibal Barca est vaincu par les Romains en -202. Il est considéré comme l’un des plus grands tacticiens militaires de l’histoire.
  • Entre -150 et -30, les Romains conquièrent la Grèce et l’Égypte.

Seuls les peuples de Gaule parviennent à résister.

La résistance des Gaulois et des Celtes

Les Gaulois et les Celtes peuplent la « France » depuis la fin de la grande glaciation qui s’est déroulée pendant la Préhistoire. Ils sont de farouches guerriers. Leur maîtrise de la forge depuis l’âge de bronze leur permet de fabriquer des armes performantes. L’histoire est marquée par de nombreux incidents entre l’Empire romain et les Gaulois.

  • En 390 J.-C, le Celte Brennus pille Rome
  • En -290, les Gaulois pillent Delphes en Grèce
  • En 125 J.-C, les Romains commencent leur intervention en Gaule
  • De -58 à -51, c’est la guerre des Gaules. Vercingétorix se rend à César en -52

En 51  av. J.-C, la Gaule devient une province romaine.

En moins d’un millénaire, la civilisation romaine a développé un immense empire. Elle a anéanti ou rallié les plus grands peuples vivant autour de la mer méditerranée.

Carte de l’Empire romain durant le 2e siècle ap J.-C.

L’Apogée (4 premiers siècles ap J.-C.)

L’essor du christianisme

Après la crucifixion de Jésus de Nazareth en 30 ap J.-C., le christianisme s’éveille. Il aura un impact très important sur le développement des sociétés occidentales.

La prospérité de l’Empire romain

Entre 96 et 192 ap J.-C., l’Empire romain atteint son apogée sous la dynastie des Antonins. Les 4 premiers siècles sont  marqués par de nombreux progrès sociétaux.

  • 211/212 ap J.-C : l’édit de Caracalla accorde la citoyenneté romaine aux habitants libres de l’Empire
  • 313 ap J.-C : l’édit de Milan établit la liberté de culte dans l’Empire romain
  • 380 ap J.-C : l’édit de Thessalonique fait du christianisme la religion officielle de l’Empire romain

Le déclin (5e siècle ap J.-C.)

En 395 ap J.-C, l’Empire romain se scinde. C’est la naissance de l’Empire romain d’Occident et l’Empire romain d’Orient (=Empire byzantin). Au 5e siècle, la civilisation romaine subit de nombreuses invasions barbares.

  • En 406 ap J.-C., c’est le début des grandes invasions germaniques
  • En 410 ap J.-C., les Wisigoths pillent Rome
  • De 434 à 453 ap J.-C., c’est le règne d’Attila le roi emblématique des Huns
  • En 455 ap J.-C., les Vandales pillent Rome

En 476 ap J.-C, le dernier empereur romain, Romulus Augustule, abdique face aux barbares. Cette date symbolise l’effondrement de l’Empire romain d’Occident et la fin de l’Antiquité.

D’un point de vue sociétal, l’Antiquité se termine lorsque l’Homme prend conscience qu’il partage des valeurs communes, malgré les différences culturelles. Il les codifie dans des livres et des cultes. C’est la naissance des religions.

Sources du projet

Sites internet

Livres

  • Histoire passionnée de la France, Jean Sévillia
  • Ils ont écrit ton nom, Liberté, François de Closets
  • L’Histoire de la France Pour les Nuls, Jean-Joseph Julaud

Vidéos

___________________

Article suivant : le Moyen-Age

Page d’accueil du projet P02